Vie de Gustave Flaubert :

Enfance (1821-1835)

1821

Naissance de Gustave Flaubert, le 12 Décembre
Son père, Achille-Cléophas, est chirurgien en chef à l'Hôtel-Dieu de Rouen
Sa mère, Justine-Caroline, est fille de médecin.

 

Gustave Flaubert enfant

1824

Naissance de Caroline Flaubert.
Le fils ainé, Achille, a alors 11 ans.
(trois autres enfants étaient morts en bas âge)

 

1825

Julie entre au service de la famille Flaubert, comme nourrice, puis comme domestique. Elle y restera jusqu'à la mort de Gustave, à qui elle survivra trois ans.
Elle sera peinte sous les traits de Félicité dans "Un coeur simple".

 

1829

Début de l'amitié avec Ernest Chevalier, à qui il écrira la première lettre de la Correspondance le 31 Décembre 1830

Premiers textes aussi : "Louis XIII", "Eloge de Corneille", bientôt suivis d'une "Belle explication de la fameuse constipation".

« L'amphithéâtre de l'Hôtel-Dieu donnait sur notre jardin. Que de fois, avec ma soeur, n'avons-nous pas grimpé au treillage et, suspendus entre la vigne, regardé curieusement les cadavres étalés ! Le soleil donnait dessus ; les mêmes mouches qui voltigeaient sur nous et sur les fleurs allaient s'abattre là, revenaient, bourdonnaient ! (...) Je vois encore mon père levant la tête de dessus sa dissection et nous disant de nous en aller. »

 

1832

Gustave entre au collège de Rouen.

« Ce fut un temps d'inconcevable ennui et d'une tristesse bête mêlée à des spasmes de bouffonnerie.»

 

C'est à cette époque qu'apparaît pour la première fois le personnage du Garçon.

 

1833

Voyages familiaux en Normandie, à Nogent-sur-Seine, à Versailles, Fontainebleau, Paris

 

1834

Grandes vacances à Trouville

Au collège, rédaction, avec Ernest Chevalier, de "Art et Progrès", journal manuscrit contenant des nouvelles et une rubrique "Théâtre".

 

1835

Deuxième (et dernier) numéro d'"Art et Progrès" où Gustave publie un "Voyage en enfer"

accueil

vie

oeuvres

amis

amours

textes

plan